The Pluralism Project.

Que savons-nous vraiment des liens qui unissent pluralisme et prospérité économique? Les tendances démographiques entraînent-elles la mondialisation ou est-ce plutôt l’inverse? Comment pouvons-nous maîtriser les particularités culturelles et capturer le plein potentiel des citoyens canadiens de partout dans le monde? Soutenu par la Fondation Pierre Elliott Trudeau et dirigé par la Dre Bessma Momani de l’Université de Waterloo, Jillian Stirk du Centre for Dialogue de l’Université Simon Fraser et un comité de direction composé de membres de renom, le projet combine la recherche universitaire et une série de consultations auprès d’entreprises établies à l’échelle planétaire, ainsi que des dirigeants éclairés dans les grands centres au Canada et à l’étranger. Joignez-vous à nous et découvrez comment les Canadiens contribuent à créer un réseau international, comment ils en tirent parti, et de quelle manière la diaspora canadienne en constante évolution influence le développement du pays dans un monde interconnecté. Nous nous pencherons également sur la question de savoir si les modèles de citoyenneté actuels reflètent la nature changeante de la société, avec comme objectif de recommander des manières d’améliorer l’efficacité avec laquelle nous tirons profit des avantages économiques et sociaux découlant de la diversité.

Principaux Enjeux

  • Comment la diversité et l’identité transnationale modifient la manière dont les Canadiens tissent des liens entre eux et avec le reste du monde?
  • Quels sont les liens entre la diversité et la compétitivité économique?
  • Comment évaluer le rôle des Canadiens qui vivent à l’étranger et mesurer les effets de leur présence?
  • Quels sont les meilleurs/pires programmes et mesures pour encourager l’inclusion et promouvoir la participation complète dans la société et dans le marché du travail?
  • Y a-t-il de nouvelles manières de stimuler les bénéfices économiques découlant du pluralisme et des diasporas, incluant la diaspora canadienne?